Approbations de Rhino Times 2020 – The Rhino Times de Greensboro


Tout est différent en 2020, y compris les mentions Rhino Times.

Pas de forums de candidats, peu d'événements de campagne, c'est un paysage politique très différent – plus comme un paysage lunaire.

Un candidat a déclaré: «Presque tout ce que je fais est sur les réseaux sociaux et sur Internet.»

Les candidats envoient des e-mails au boisseau ou au kilo, ou quelle que soit la manière dont vous mesurez les e-mails.

Le Rhino Times approuve toujours bien plus de républicains que de démocrates, mais cette année peut être un record. Les deux partis politiques se sont si éloignés l'un de l'autre, même des questions qui dans le passé n'étaient pas partisanes sont devenues partisanes.

Mais une fois de plus, le Rhino Times a approuvé des candidats dans toutes les courses où il y a des adversaires et a fait quelques commentaires sur certaines des races où aucun adversaire n'existe.

C'est un regard très subjectif sur les candidats dans chaque course, et dans chaque course, une tentative a été faite pour vous donner un aperçu de la façon dont cette décision d'approbation a été prise.

C'est la première fois depuis des décennies que le comté de Guilford se trouve dans un seul district du Congrès – le 6e. Donc, si vous vous demandez ce qui est arrivé au 13e représentant du district Ted Budd, il a été redécoupé hors du comté de Guilford et donc hors de la liste d’approbation.

La liste comprend tous les candidats qui sont sur le bulletin de vote dans le comté de Guilford, mais personne ne peut voter pour tous ces candidats en raison des différentes circonscriptions électorales. En outre, pour ceux qui envisagent de voter un ticket de parti direct, dans certaines races, les républicains sont les premiers et dans certains démocrates. Si vous votez pour le prénom à chaque course, ce sera un sac très mélangé.

Cliquez ici pour une liste imprimable des recommandations.

Bureaux fédéraux

Président

Il est difficile de croire que quiconque n’a pas encore décidé de la course à la présidentielle. S'il semble que les élections durent depuis des années, c'est parce que c'est le cas.

Président Donald Trump a un bilan incroyable en tant que président. Si 2020 était quelque chose de proche d'une année normale, il serait pratiquement imbattable car, malgré tout le battage et les distractions, lorsque les présidents se présentent à la réélection, la mesure clé est l'économie, et jusqu'en mars de cette année, le pays avait une économie en plein essor. . Les taux de chômage étaient à des niveaux historiquement bas, le marché boursier était à la hausse et la création d'emplois atteignait des niveaux records.

Même selon le New York Times, les réductions d'impôts de Trump ont conduit la plupart des Américains à payer moins d'impôts. L'abolition d'un grand nombre de réglementations trop restrictives sur les entreprises, dont beaucoup ont été mises en place sous l'administration Obama, selon certains experts, avait plus à voir avec le boom économique que les réductions d'impôts.

En 2016, le cri de ralliement de Trump était «Construisez le mur». Malgré les meilleurs efforts des démocrates pour empêcher la construction de tout mur à la frontière sud, Trump a trouvé un moyen de le faire et, selon certaines sources, environ un kilomètre de mur serait en cours de construction par jour.

Trump a affronté la Chine économiquement et a gagné. Il était prédit que la Chine ne céderait pas et ruinerait l'économie américaine; cela ne s'est pas produit et, malgré ce que disent les démocrates, le déficit commercial avec la Chine est en baisse.

Lorsque Trump a déplacé l'ambassade américaine en Israël à Jérusalem, ses détracteurs ont déclaré que Trump avait mis fin à toute chance de négocier avec succès au Moyen-Orient. Pourtant, Trump a fait des progrès historiques, les Émirats arabes unis et Bahreïn normalisant leurs relations avec Israël. C'est révolutionnaire et cela ouvre la porte à d'autres nations arabes pour emboîter le pas.

Le COVID-19 est venu avec les fermetures qui ont fermé des entreprises dans tout le pays pendant des mois et ont plongé le pays et le monde dans une récession. Maintenant que les entreprises sont autorisées à rouvrir, quoique lentement, l'économie revient avec un nombre record de personnes qui retournent sur le marché du travail.

L’ancien vice-président Joe Biden a également un plan pour l’économie, il est d’augmenter les impôts, dit-il de 4 billions de dollars, mais une fois que vous commencez à augmenter les impôts, il est difficile d’arrêter.

Biden a déclaré que s'il avait été président, il aurait eu une politique nationale pour COVID-19 plutôt que de permettre aux États de gérer les fermetures et les réglementations comme ils l'entendaient.

Cela démontre autant que n'importe quoi la différence entre les deux candidats. Une politique nationale signifierait les mêmes restrictions appliquées à New York qu'à Nome, en Alaska, à Key West, en Floride et partout entre les deux.

Biden, malgré ce qu'il prétend maintenant, a déclaré que la fermeture du pays par Trump aux Chinois était «xénophobe». Biden a tweeté ce mot et le tweet (au moment de la rédaction de cet article) est toujours en ligne.

De plus, Biden a présenté des déficiences de la mémoire. Il ne se souvient plus du préambule de la Constitution ou du serment d’allégeance. Il est vrai que Biden a une histoire de gaffes, mais elles se sont aggravées et de plus en plus fréquentes.

Les gestionnaires de Biden ont fait du bon travail pour le protéger, mais s’il est en bonne santé et contrôle pleinement ses installations, pourquoi ne fait-il pas campagne et pourquoi ne tient-il pas de conférence de presse? D'autres candidats dans tout le pays tiennent des conférences de presse où les journalistes maintiennent une distance sociale et portent des masques. Biden pourrait également organiser des conférences de presse virtuelles, mais il ne le fait pas.

Biden répondra à de rares occasions à une ou deux questions des journalistes et cela est considéré comme une conférence de presse par les médias grand public, mais ce n'est pas le cas.

La question est, si Biden n'a rien à cacher, pourquoi se cache-t-il?

Trump ramènera l'économie, poursuivra sa politique de réduction des impôts et des réglementations et laissera l'Amérique se remettre au travail.

Votez Trump.

Sénat américain

Le sénateur républicain américain. Thom Tillis est contesté par le démocrate Cal Cunningham, et si vous vivez en Caroline du Nord et ne saviez pas que vous deviez être dans le coma.

Cela pourrait finir par être la course au Sénat la plus coûteuse de tous les temps, ce qui signifie que les deux parties diffusent constamment des publicités partout où cela est possible.

Et un mois plus tard, après que les votes aient déjà été exprimés, la course a pris quelques rebondissements intéressants.

Cunningham a été surpris en train d'envoyer des textes à caractère sexuel à une femme qui n'est pas sa femme. Cunningham, qui est marié et a deux enfants, a admis que les textes lui appartenaient. Il a également demandé que la vie privée de sa famille soit respectée dans ce qui était une affaire personnelle et a refusé de répondre aux questions sur les textes ou sa relation avec la femme avec laquelle il envoyait des SMS.

Un message texte de Cunningham déclare: "Je ferais de ma journée pour rouler et vous embrasser maintenant."

Il est difficile de deviner l’impact que cela aura sur les électeurs, d’autant plus qu'il y a maintenant des reportages sur une éventuelle deuxième affaire, mais ces rapports sont un bon argument contre le fait de permettre aux gens de voter si tôt.

En outre, Tillis a annoncé qu'il avait été testé positif au COVID-19 et qu'il s'auto-isolerait.

Les textos rendent le scandale de la campagne précédente de Cunningham encore plus stupide qu'il ne l'était à l'époque. Le scandale du barbecue. Le fait que Cunningham participe à une publicité dans laquelle «barbecue» cuit des hot-dogs sur un gril montre à quel point Cunningham a peu de contrôle sur sa propre campagne.

Cunningham est de Lexington et il sait qu'en Caroline du Nord, vous mangez un barbecue, pas quelque chose que vous faites avec un gril à gaz.

Mais il semble que Cunningham n’a même pas assez de pouvoir dans sa propre campagne pour annuler une publicité qui, selon lui, ne serait pas vue favorablement par les électeurs de Caroline du Nord, dont certains prennent leur barbecue très au sérieux.

S'il ne tire pas les coups sur sa propre campagne, comment pourrait-on penser qu'il ferait les choses s'il était élu?

Tillis a traversé l'allée si souvent sur des questions bipartites qu'il a mis en colère une partie de sa base conservatrice. Mais il est vrai que lorsque les républicains ont besoin de son vote, Tillis est là.

C'est ainsi que fonctionne la politique à Washington. Si vous ne soutenez pas votre parti, votre parti ne vous soutiendra pas, ce qui signifie que vous ne pouvez rien faire.

Washington a toujours été partisan, mais cette partisanerie a été portée à de nouveaux niveaux. La vérité est que si vous votez pour Cunningham, vous votez pour le sénateur Chuck Schumer, et si vous votez pour Tillis, vous votez pour le sénateur Mitch McConnell. L'un de ces deux hommes dirigera le Sénat et les électeurs de Caroline du Nord joueront un rôle important dans le choix de celui-ci.

Votez Tillis.

District 6 de la Chambre des représentants des États-Unis

Le député républicain du 6e district, Mark Walker, n'est pas candidat à la réélection.

Républicain Lee Haywood et la démocrate Kathy Manning se présentent pour le siège ouvert au Congrès.

Walker a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la réélection après le dernier redécoupage qui a placé tout le comté de Guilford et une partie orientale du comté de Forsyth, qui comprend la majeure partie de Winston-Salem, dans le 6e district.

Pour les gens déconcertés par le redécoupage constant, si vous vivez dans le comté de Guilford, vous vivez maintenant dans le 6e arrondissement.

Manning a perdu une course bien financée en 2018 contre le républicain du 13e district Ted Budd, et depuis que Manning vit à Greensboro, elle est maintenant dans le 6e district.

Haywood est un conservateur conservateur. Il n'y a aucun doute sur sa position sur les questions – et c'est à droite.

Manning est un démocrate libéral, mais pas aussi libéral que certains des gens qui ont été élus au Congrès.

Haywood dit que sa priorité numéro un s'il est élu est de réduire le déficit, ce qui signifie que s'il est élu, il ne sera pas populaire auprès des deux partis parce que les deux partis aiment dépenser de l'argent, ils veulent juste le dépenser pour des choses différentes.

Manning est un avocat et un collecteur de fonds accompli. Si elle arrive à Washington, elle gravira probablement les échelons du leadership assez rapidement.

Le nouveau 6ème district est conçu pour qu'un démocrate – dans ce cas Manning – gagne.

Donc, si vous voulez voter pour le gagnant, votez pour Manning.

Mais si vous voulez voter pour un conservateur, votez pour Haywood.

Votez Haywood.

Bureaux d'État

Gouverneur NC

Le gouverneur démocrate Roy Cooper est candidat à la réélection et est contesté par le lieutenant républicain Gov. Dan Forest.

Cooper dirige l'État depuis mars par décret en tant que one man show. Au début, Cooper a demandé le consensus des 10 membres du Conseil d’État mais ne l’a pas obtenu. Plusieurs ont répondu qu'ils voulaient en savoir plus sur ce que faisait Cooper avant de signer, ce qui semble être une demande raisonnable. Au lieu de cela, Cooper est allé de l'avant et a publié un décret, fermant l'État, puis, quelques jours plus tard, a trouvé une faille pour le rendre légal.

Forest a ensuite poursuivi Cooper sur la décision d'agir unilatéralement, mais sa demande d'une ordonnance d'interdiction temporaire a été rejetée et il a abandonné la poursuite.

Cooper n'a pas bien réussi à négocier en tant que gouverneur. Cooper a opposé son veto au budget adopté par la législature républicaine avec un soutien bipartisan, et les deux parties n'ont jamais pu parvenir à un accord sur un budget de l'État, de sorte que l'État n'a pas eu de budget depuis plus d'un an.

Il n'est pas du tout inhabituel pour les démocrates et les républicains d'avoir des désaccords majeurs sur les budgets, mais il est inhabituel de parvenir à une telle impasse qu'elle ne sera finalement pas résolue.

Le problème est l'expansion de Medicaid. Cooper a répété à plusieurs reprises que cela devait être réglé d’abord et que ce n’était pas le cas.

Ensuite, il y a les nombreuses décisions prises lors de la réouverture de l'État. Les décisions étaient censées être fondées sur «la science, les données et les faits». Mais la science, les données et les faits n'ont pas été fournis au public, ce qui a soulevé d'énormes questions.

La science, les données et les faits n'ont pas non plus été partagés avec Forest, car il a posé les mêmes questions sur ces décisions que beaucoup d'autres.

Cooper semble déterminé à maintenir l'économie de l'État fermée le plus longtemps possible. Forest veut ouvrir des entreprises et remettre les gens au travail.

Cooper accepte finalement que certains élèves peuvent réellement s'asseoir dans les salles de classe.

Forest veut ouvrir les écoles et ramener les enfants dans les salles de classe et réapprendre.

Forest veut également donner aux parents plus de contrôle sur l'éducation de leurs propres enfants et il croit en l'amélioration de la sécurité scolaire en mettant un agent des ressources scolaires dans chaque école. Il croit également en l'augmentation des salaires des enseignants et note que la législature républicaine a augmenté la rémunération des enseignants six années de suite, jusqu'à cette année, lorsque Cooper a opposé son veto au budget qui comprenait une autre augmentation de salaire pour les enseignants.

Et Forest ne s'intéresse pas seulement à la sécurité des écoles, mais à la protection de tous les citoyens de l'État contre les criminels, y compris ceux qui émeutes et pillent.

Forest note que les résidents des maisons de soins infirmiers ont été laissés pour compte par la réponse de Cooper au COVID-19, et bien qu'ils représentent moins de 1% de la population, les résidents des maisons de soins infirmiers représentent plus de 50% des décès dus au COVID-19 dans l'État. D'autres États ont trouvé des moyens de protéger leurs populations vulnérables de foyers de soins, mais pas Cooper.

Forest est pro-vie, pro-deuxième amendement, pro-police et pro-Caroline du Nord.

La forêt serait une bouffée d'air frais pour la Caroline du Nord après avoir été enfermée pendant si longtemps.

Lieutenant-gouverneur NC

Le lieutenant-gouverneur républicain Dan Forest est candidat au poste de gouverneur en laissant son siège ouvert.

Républicain Mark Robinson et la représentante de l'État démocratique, Yvonne Holley, se disputent le siège libre.

Les deux candidats sont en désaccord sur à peu près toutes les questions politiques, mais jusqu'à présent, ils l'ont fait de manière polie et cordiale. Peut-être pourraient-ils donner des leçons à certains des autres candidats qui se présentent cette année électorale.

Robinson est souvent qualifié d '«activiste des droits des armes à feu», ce qui est injuste. Robinson est en faveur de la préservation des droits du deuxième amendement des Américains, mais il est loin d’être un candidat à une seule question. La raison de l'étiquette est qu'une vidéo de Robinson s'exprimant lors d'une réunion du conseil municipal de Greensboro sur les droits du deuxième amendement est devenue virale. Mais c'était le sujet à l'étude. Robinson peut et a parlé tout aussi efficacement d'un certain nombre de questions conservatrices.

Robinson est pro-vie, choix pro-école, pro-application de la loi, identification pro-électeur et pro-vétérans, pour n'en nommer que quelques-uns.

Lorsqu'on lui a demandé quel était son principal problème, Holley a déclaré l'expansion de Medicaid. La législature, et non le lieutenant-gouverneur, prend la décision sur l'expansion de Medicaid, mais évidemment les points de discussion démocrates placent cela en tête de liste.

Holley a également déclaré qu'elle passerait plus de temps à présider le Sénat, qui fait partie des tâches du lieutenant-gouverneur, mais comme le lieutenant-gouverneur ne vote qu'en cas d'égalité, cela n'est généralement pas considéré comme l'un des rôles les plus importants.

Holley est en faveur de l'avortement légal et de nombreuses autres lois restreignant la possession d'armes à feu.

Robinson dit que les réductions d'impôts républicaines ont apporté la prospérité économique à l'État. Holley dit que le taux d'imposition des sociétés est trop bas.

Dans cette course, vous avez un républicain conservateur contre un démocrate libéral, et celui qui gagne, la Caroline du Nord aura élu son premier lieutenant-gouverneur noir.

Votez Robinson

Procureur général de la Caroline du Nord

Le procureur général démocrate du NC, Josh Stein, est contesté par le procureur du district républicain du comté de Forsyth Jim O’Neill.

O’Neill s'est présenté comme procureur général en 2016, mais a été battu à la primaire républicaine par Buck Newton, qui a perdu contre Stein par moins de 25 000 voix sur environ 4,5 millions de voix exprimées à travers l'État.

Stein, qui était sénateur d'État avant d'être élu procureur général, est diplômé de la Dartmouth and Harvard Law School. Il a été un procureur général extrêmement partisan, poursuivant fréquemment l'administration Trump et refusant de représenter la législature de l'État républicain devant les tribunaux – forçant la législature à engager des avocats externes pour la représenter. C'est le travail du procureur général de représenter l'État devant les tribunaux.

L’action récente du bureau de Stein visant à ce que le Conseil des élections de l’État supprime l’obligation de témoigner lors d’un vote par correspondance a donné lieu à une réprimande cinglante de la part d’un juge du tribunal de district fédéral.

O’Neill, qui est allé à la Duke University et à la New York Law School, a noté que le procureur général est le procureur en chef de l’État et Stein n’a jamais engagé de poursuites pénales.

O’Neill a déposé une plainte auprès du Conseil des élections de l’État de la Caroline du Nord au sujet d’une annonce de campagne de Stein qui déclare que le procureur de district O’Neill a «laissé 1500 kits de viol sur l’étagère». O'Neill dit que le bureau du procureur de district n'est pas dans la chaîne de possession des kits de viol – une déclaration étayée par d'autres procureurs de district.

Votez O’Neill.

Auditeur NC

Auditeur d'État démocratique Beth Wood est en cours d'exécution contre le républicain Anthony Wayne Street.

Il ne fait aucun doute dans ce cas que Wood devrait être réélu.

Street a une histoire douteuse d'arrestations, et il n'énumère pas dans sa biographie de campagne une expérience qui indiquerait qu'il a une formation en comptabilité ou en vérification financière. Dans sa biographie, Street déclare qu'il est diplômé de l'UNC-Wilmington et d'une maîtrise en administration publique de l'UNC-Pembroke. Il dit avoir travaillé dans la sécurité et la pêche commerciale et exploité une petite entreprise et une petite ferme.

Wood, qui est CPA, est auditeur de l’État depuis 2008 et a plus de 30 ans d’expérience en matière d’audit et a également travaillé au bureau du trésorier de l’État.

Il semble que l'auditeur de l'État devrait avoir une certaine expérience de l'audit. Le bois devrait avoir encore quatre ans.

Votez Wood.

Commissaire à l'agriculture NC

Commissaire républicain de l'Agriculture NC Steve Troxler est contesté par la démocrate Jenna Wadsworth.

Troxler, 68 ans, agriculteur et propriétaire d'une petite entreprise de Brown Summit, est commissaire à l'agriculture depuis 2004. Il reçoit des notes élevées pour sa gestion du département, qui outre-mer la plus grande industrie de Caroline du Nord. Alors que Troxler a été commissaire, l’industrie agricole de l’État a augmenté de 30 milliards de dollars à 93 milliards de dollars par an.

Wadsworth a 31 ans, mais dans une vidéo TikTok qu'elle a postée en se moquant du président Donald Trump contractant COVID-19, elle agit comme une élève du collège; être jeune et immature ne sont pas la même chose.

La vidéo idiote avec Wadsworth prenant diverses poses pour la caméra tout en célébrant la maladie de Trump serait inappropriée pour tout adulte, mais pour quelqu'un qui se présente à un poste dans tout l'État, elle démontre un niveau d'immaturité qui, toute autre année, serait choquant.

Troxler était de loin le meilleur candidat avant que la vidéo ne soit diffusée sur les ondes, mais s'il y avait une question, la vidéo le rend parfaitement clair.

Votez Troxler.

Commissaire aux assurances NC

Commissaire républicain aux assurances NC Mike Causey fait face au démocrate Wayne Goodwin aux élections de 2020.

Il s'agit d'une répétition de l'élection de 2016, avec des positions inversées. En 2016, Goodwin était le commissaire aux assurances et Causey était le challenger.

Causey a récemment fait les manchettes pour avoir coopéré avec le FBI pour établir une affaire contre le dirigeant de l'assurance Greg Lindberg, qui a été reconnu coupable d'avoir tenté de corrompre un élu et condamné à sept ans de prison. Lindberg fait appel de sa condamnation. L'ancien président du Parti républicain de Caroline du Nord, Robin Hayes, a également été pris au piège. Il a plaidé coupable et a été mis à l'épreuve.

En 2016, Lindberg a été un contributeur majeur à la campagne de Goodwin et, après sa perte, Goodwin a travaillé pour l'entreprise de Lindberg, mais il n'y a eu aucune allégation d'irrégularité.

Depuis son entrée en fonction, Causey a doublé le nombre d'enquêteurs qui s'occupent de fraude et d'abus à l'assurance. Il a également traité l'arriéré de 500 inspections des services d'incendie. L'assurance habitation est directement impactée par les cotes du service d'incendie local.

Causey est en train d'apporter une réforme indispensable au Département des assurances. C’est rafraîchissant de savoir qu’un fonctionnaire, quand on lui propose un pot-de-vin, appelle le FBI.

Donnez à Causey encore quatre ans.

Commissaire du travail NC

La commissaire républicaine du travail Cherie Berry a décidé que 20 ans d'avoir sa photo dans tous les ascenseurs de l'État suffisaient et ne se présentaient pas pour la réélection.

Républicain de l'Etat. Josh Dobson et la commissaire du comté de Wake, Jessica Holmes, se présentent pour l'opportunité de mettre leurs photos dans les ascenseurs de l'État.

Berry a approuvé Dobson, qui représente les comtés d'Avery, McDowell et Mitchell à la State House et est actuellement président du comité des crédits. Il est un ancien commissaire du comté de McDowell.

Holmes est président du conseil des commissaires du comté de Wake et a été l'avocat de la North Carolina Association of Educators.

Holmes semble se concentrer principalement sur les employés, les droits des employés, le congé parental, l'augmentation du salaire minimum et d'autres problèmes liés aux employés.

Dobson semble avoir un accent plus large, non seulement sur les droits des employés, mais aussi sur les droits des employeurs et les défis auxquels sont confrontées les petites entreprises en Caroline du Nord.

Homes pense que le ministère du Travail a besoin d'une refonte massive, tandis que Dobson a déclaré qu'il apporterait des améliorations au département mais ne pensait pas que le département était cassé.

Dans ce cas, les habitants de la Caroline du Nord ont répété à plusieurs reprises aux urnes qu'ils croyaient que Berry faisait du bon travail et lui ont donné quatre ans de plus. Dobson veut continuer à diriger le département du travail de la même manière.

Votez Dobson.

Secrétaire d'État NC

La secrétaire d'État démocrate du NC, Elaine Marshall, est contestée par le républicain E.C. Sykes.

Marshall n’a pas été secrétaire d’État depuis toujours, seulement depuis 1996, et cela n’a pas été entièrement par choix. Marshall s'est présentée deux fois au Sénat américain, mais elle n'a pas eu à renoncer à son travail quotidien pour le faire.

Marshall est un avocat et Sykes un homme d'affaires.

Sykes dit que son expérience dans la gestion d’entreprises en Caroline du Nord lui donne un aperçu de la manière dont le bureau du secrétaire d’État pourrait être amélioré.

Marshall dit qu'une formation juridique est nécessaire pour diriger le bureau.

Sykes dit qu'il souhaite utiliser le bureau pour promouvoir les entreprises en Caroline du Nord, aider celles déjà présentes à se développer et rendre le climat attrayant pour les nouvelles entreprises.

Cela semble être un bon plan.

Votez Sykes.

NC Surintendant de l'instruction publique

Le surintendant républicain de l'instruction publique Mark Johnson a couru dans la primaire républicaine pour le lieutenant-gouverneur et n'est pas candidat à la réélection.

Républicain Catherine Truitt et le démocrate Jen Mangrum, tous deux anciens enseignants, se présentent pour le bureau.

Truitt était conseiller principal en éducation pour le gouverneur Pat McCrory et est actuellement chancelier de la Western Governors University en Caroline du Nord.

Mangrum est professeur à l'UNCG et s'est présenté en 2018 au Sénat de l'État contre le sénateur de l'État Phil Berger.

Tout le monde, y compris les deux candidats, convient que l’État doit mieux éduquer les enfants. Ils conviennent également que les salaires des enseignants doivent être ajustés. Mangrum souhaite que les salaires des enseignants soient relevés à la moyenne nationale. Truitt dit qu'elle n'est pas aussi préoccupée par les salaires de départ que par l'augmentation des salaires des enseignants expérimentés pour les encourager à continuer à enseigner.

Les deux semblent être assez divergents sur les écoles à charte. Truitt a déclaré que tant qu'elles sont bien gérées, elle est en faveur des écoles à charte.

Mangrum ne dit pas qu'elle est contre les écoles à charte, mais qu'elles devraient être gérées par le conseil scolaire local.

Les deux ont également des points de vue différents sur la façon dont les écoles auraient dû gérer l'arrêt du COVID-19. Truitt dit qu'elle aurait aimé plus de contrôle local parce que les districts scolaires, ainsi que le taux d'infection, sont si différents à travers l'État. Elle a également critiqué les paramètres en constante évolution de la réouverture.

Mangrum a soutenu le plan du gouverneur Roy Cooper, affirmant que la sécurité passe avant tout.

Truitt est favorable au programme de bourses d’études d’opportunité de l’État, qui offre des bourses pour aider les familles à faible revenu à envoyer leurs enfants dans des écoles privées, ce qui donne aux parents plus de choix d’école.

Mangrum s'oppose au programme en disant qu'il enlève de l'argent aux écoles publiques et que les écoles publiques n'ont aucun contrôle sur le programme.

Votez Truitt.

Trésorier NC

Trésorier républicain de l'État de Caroline du Nord Dale Folwell est contesté par le démocrate Ronnie Chatterji.

Autour des élections, vous parlez beaucoup ici du besoin de transparence. Folwell est transparent. Il tient des téléconférences mensuelles «demandez-moi n'importe quoi» où il répond réellement aux questions posées. Il passe également du temps avec des journalistes qui ne sont pas des experts financiers pour expliquer les problèmes en des termes qu'ils peuvent comprendre.

Malgré tous les problèmes financiers causés par le coronavirus, l'État a maintenu sa cote de crédit AAA. Folwell a également réduit les frais que l'État paie pour investir ses milliards de dollars avec des économies projetées de 368 millions de dollars.

Folwell s'est même attaqué au secteur de la santé, affirmant que l'État avait le droit de savoir ce qu'il payait lorsqu'il était facturé pour des procédures. Il n’a pas encore gagné cette bataille, mais il n’a pas non plus abandonné.

Il a maintenu le système de retraite NC comme l'un des fonds de pension gouvernementaux les mieux financés du pays et, au cours des trois dernières années, a gelé les primes du régime de santé de l'État.

Suite aux points de discussion démocrates pour cette élection, l’un des problèmes de Chatterji est l’expansion de Medicaid. Le trésorier de l’État n’obtient pas de vote pour l’extension de Medicaid. C’est une question qui est tranchée par la législature de l’État.

Chatterji est professeur de commerce à Duke et était économiste principal pour le Conseil des conseillers économiques de l'administration Obama. Chatterji énumère également sur son curriculum vitae siégeant à la première commission de Caroline du Nord pour l'ancien secrétaire aux transports de la NC Jim Trogdon. La NC First Commission, selon son site Web, a été chargée «d’évaluer les besoins actuels et futurs en matière d’investissement dans les transports en Caroline du Nord et de conseiller le secrétaire sur les moyens nouveaux ou meilleurs de s’assurer que les ressources financières essentielles sont disponibles à l’avenir».

Compte tenu du désordre financier et des énormes déficits que Trogdon a laissés à sa retraite, il est difficile de voir cela comme un avantage pour quelqu'un qui se présente comme trésorier de l’État.

Folwell est un CPA qui, avant d'être élu trésorier de l'État, a siégé à la Chambre des représentants de l'État de la Caroline du Nord et mérite encore quatre ans.

Votez adieu.

Cour suprême et cour d'appel de Caroline du Nord

Pour la Cour suprême de Caroline du Nord et la Cour d'appel de Caroline du Nord, tous les candidats semblent être des avocats qualifiés, mais les tribunaux de Caroline du Nord ont pris un virage résolument politique.

Lorsque des questions politiques sont soumises à la Cour suprême de la Caroline du Nord, les juges s'alignent selon le parti presque sans exception. Il ne semble donc pas logique d'approuver un candidat démocrate à la magistrature, aussi qualifié soit-il, sachant que si le gouverneur démocrate se bat avec la législature républicaine – ou si un groupe démocrate poursuit un projet de loi républicain ou redécoupage – alors les juges démocrates vont s'aligner contre les républicains presque à chaque fois.

De plus, si les tribunaux sont réellement non partisans, pourquoi le gouverneur Roy Cooper nomme-t-il des démocrates lorsqu'il occupe un siège judiciaire?

Il y a aussi la question du travail du système judiciaire.

Les juges républicains croient généralement au système tel qu'il a été conçu – pour que le pouvoir judiciaire interprète les lois et la constitution en fonction du document lui-même et de l'intention des auteurs, et non en fonction de ce qu'ils pensent que la loi ou la constitution devrait être ou ce qu'elle serait si écrit aujourd'hui.

Les juges libéraux de tout le pays ont entrepris de réécrire les constitutions et les lois pour être en accord avec leurs croyances sur ce qui est le mieux. Cela donne aux tribunaux plus de pouvoir que le gouverneur et la législature réunis.

Parce que les tribunaux sont politiques et que la philosophie judiciaire libérale jette tout le système de gouvernement hors de combat, toutes les approbations sont pour les républicains.

NC Juge en chef de la Cour suprême Siège 1

Le juge en chef démocrate de la Cour suprême de Caroline du Nord, Cheri Beasley, est contesté par le juge républicain associé de la Cour suprême de la Caroline du Nord Paul Newby.

Beasley a été nommé juge en chef par le gouverneur Roy Cooper en 2019 et siège à la Cour suprême depuis 2012. De 2009 à 2012, Beasley était juge de la Cour d'appel de la Caroline du Nord.

Le juge de la Cour suprême, Paul Newby, est un conservateur qui croit fermement que les juges devraient interpréter la loi telle qu'elle a été rédigée et non comme ils pensent qu'elle aurait dû être écrite. Le site Web de la campagne de Newby déclare: «Le juge Newby croit en la retenue judiciaire; il soutient l’application de la Constitution telle qu’elle est promulguée par le peuple, des statuts prévus par l’Assemblée générale et des contrats convenus par les parties. »

Newby dit également: «Justice différée est justice refusée.» Et il veut l'opportunité d'accélérer le processus judiciaire dans l'État.

Newby est juge à la Cour suprême depuis 2004, le membre le plus ancien et actuellement le seul républicain à la cour.

Votez Newby.

Juge associé de la Cour suprême de Caroline du Nord Siège 2

Juge républicain de la Cour d'appel de la NC Phil Berger Jr. est en cours contre Lucy Inman, juge démocratique de la Cour d'appel de la NC.

Votez Berger.

NC Juge associé de la Cour suprême Siège 4

Le juge démocrate associé de la Cour suprême de la Caroline du Nord, Mark Davis, se présente contre l'ancien sénateur républicain. Tamara Barringer.

Votez Barringer

Juge de la Cour d'appel de la NC Siège 4

Juge du tribunal de district républicain Bois d'avril se présente contre la démocrate Tricia Shields.

Votez Wood.

NC Court of Appeals Juge Seat 5

Juge du tribunal de district républicain Fred Gore se présente contre la juge démocrate de la Cour supérieure Lora Cubbage.

Votez Gore.

NC Court of Appeals Juge Seat 6

Juge républicain de la Cour d'appel de la NC Chris Dillon se présente contre le démocrate Gray Styers.

Votez Dillon

Juge de la Cour d'appel de la NC Siège 7

Le juge démocrate de la Cour d'appel du NC Reuben Young se présente contre le juge de la Cour supérieure du NC Jeff Carpenter.

Vote Charpentier

NC Court of Appeals Juge Seat 13

Le juge démocrate de la Cour d'appel de la NC, Chris Brook, se présente contre le juge du tribunal de district Jefferson Griffin.

Votez Griffin.

District 24 du Sénat de l'État du NC

Le sénateur de l'État du district républicain 24, Rick Gunn, n'est pas candidat à la réélection et commissaire du comté républicain d'Alamance Amy Galey se présente contre le démocrate J.D. Wooten pour le siège libre.

Wooten a couru contre Gunn sans succès en 2018. Une grande partie du fait que Wooten se déplace beaucoup. Wooten, qui est un vétéran de l'armée de l'air, a acheté une maison à l'extérieur du district 24 avec un prêt aux Anciens Combattants en 2019 et y a déménagé, mais son compte de campagne a continué à utiliser l'adresse de son ancienne résidence, qui se trouvait dans le district. Wooten a emménagé dans une maison de location dans le quartier à temps pour répondre aux exigences de résidence.

Les allégations dans une publicité de campagne selon lesquelles Wooten avait commis une fraude ont conduit Wooten, qui est un avocat, à intenter une action en justice contre Galey et le NC Senator Majority Fund.

Les deux candidats semblent se présenter en tant que modérés. Wooten, bien sûr, dit qu'il est en faveur de l'expansion de Medicaid.

Galey dit que devrait être en faveur d'une expansion ciblée de Medicaid pour atteindre un objectif spécifique.

Wooten dit qu'il envisagerait d'augmenter le taux d'imposition des sociétés et qu'il est en faveur d'un resserrement de la réglementation sur les armes à feu.

Galey déclare sur sa page Web de campagne qu'elle est «un fervent partisan du deuxième amendement».

Galey note également qu'au cours des trois dernières années, alors qu'elle était commissaire du comté, le supplément scolaire local a augmenté de 16% et qu'elle a soutenu le référendum sur les obligations scolaires.

Les deux conviennent que les enseignants devraient obtenir une augmentation de salaire.

Galey is certainly more conservative, and in so many races the real question is whether the voters want the Republicans or the Democrats to control the legislature, and the two parties have not been moderate.

Vote Galey

NC State Senate District 26

Republican District 26 state Sen. David Craven is being challenged by Democrat Jane Ledwell Gant.

If you’re surprised to discover the District 26 state senator is David Craven, you’re not alone. Former District 26 state Sen. Jerry Tillman retired in July after 18 years in the state Senate. Craven, who was the chairman of the Randolph County Republican Party, was appointed to replace Tillman and is now running for election after being in office for a couple of months.

The district includes all of Randolph County and the southwest corner of Guilford County.

Needless to say, Craven hasn’t been in the state Senate long enough to make much of a splash or, for that matter, to make mistakes. He is a vice president at The Fidelity Bank in Asheboro.

Gant made an interesting comment on a campaign survey; in answer to a question about the core responsibilities for someone serving in elected office, she said, “We need to know that this person is truly representing the interest of his party.” In the state Senate, where votes along party lines are common on controversial issues, this may be true, but it is rare for a candidate to admit they want to represent their party and not their constituents.

Vote Craven.

NC State Senate District 27

Democratic District 27 State Sen. Michael Garrett is being challenged by Republican Sebastian King.

Garrett is running for his second term, having defeated former District 27 state Sen. Trudy Wade in 2018. In 2016, Wade defeated Garrett.

King also has some experience in the legislature, although not as an elected official. King worked on the legislative staff of District 59 state Rep. Jon Hardister.

Garrett doesn’t have a long list of legislation he sponsored and passed because he is a Democrat and the state Senate has a Republican majority. The state doesn’t have a budget because Gov. Roy Cooper vetoed the budget and not a single Democratic senator would cross over the aisle to vote for it.

Neither a second term Democrat nor a first term Republican is going to have much clout in the Senate. In this case if the Republicans could gain a Senate seat they could override Cooper’s constant vetoes.

Vote King.

NC State Senate District 28

Democratic State Sen. Gladys Robinson is facing Republican D.R. King, who in the past has run as Devin King.

Robinson has been in the state Senate for 10 years. In the past she has defeated Guilford County Commissioner Skip Alston, former Guilford County Commissioner Bruce Davis and former state Sen. Trudy Wade.

Robinson is not going to have any problem defeating King, who likes to file and run for office but so far hasn’t had any success.

Robinson is a loyal Democrat who consistently votes with the Democratic minority in the Senate. Because she is Democrat and in the minority, she doesn’t have a lot of legislation that she has shepherded through the Republican dominated Senate.

But Robinson is the better choice in this race and will be the winner.

Vote Robinson.

NC House of Representatives District 57

Democrat District 57 state Rep. Ashton Clemmons is being challenged by Republican Chris Meadows.

Clemmons defeated Republican Troy Lawson to win the seat in 2018.

Clemmons is a former assistant superintendent of Thomasville City Schools, and improving education and education funding is high on her list of priorities.

Meadows agrees that education funding needs to be increased but suggests a different way to fund it. On his campaign website Meadows states, “Fewer dollars should be spent on the bloated county bureaucratic administrations that drain money that could be spent on teacher and staff salaries and the academic infrastructures that need updating across the state.”

Meadows is pro-life, pro-Second Amendment and pro-First Amendment – noting that freedom of speech on college campuses must be protected.

He is in favor of keeping state taxes low and eliminating needless regulations for businesses.

Meadows would be a great addition to the NC House.

Vote Meadows.

NC House of Representatives District 58

Democrat District 58 state Rep. Amos Quick is running against Republican Clinton Honey.

Quick is running for his third term in the state House, and before being elected to the state House he served on the Guilford County Board of Education, and he is an ordained pastor. Quick is also a former standup comedian.

Quick’s experience as a school board member provides valuable experience in the legislature, where he is on the education committee. Quick is often a cosponsor on bipartisan bills that deal with Guilford County and gets high marks from his fellow legislators on both sides of the aisle.

It appears his opponent Honey has done little if anything since filing to run.

Quick will continue to represent his district well.

Vote Quick.

NC House of Representatives District 59

Republican District 59 state Rep. Jon Hardister is being challenged by Nicole Quick a former chair of the Guilford County Democratic Party.

Hardister has represented District 59 in the legislature since 2012, although it’s not the same District 59 he started out with. In 2018, Hardister moved from Greensboro to Whitsett because he had been redistricted out of his own district.

Hardister has moved up the ranks in the Republican controlled House and is currently the majority whip, the number three leadership position.

This is a classic race between Hardister – a conservative Republican who supports the Republican initiatives, such as lowering personal and corporate income taxes and steadily raising funding for education, and a liberal Democrat, Quick – who states that corporate and personal income taxes need to be raised and school funding should be increased at a much faster pace. Quick has been endorsed by the usual left-leaning organizations including at least two who lobby for much stricter laws on gun ownership.

Liberals are going to vote for Quick and conservatives for Hardister. One aspect of the race for those in the middle to consider is that, as a leader in the majority party, Hardister can do more for his district and Guilford County. Businesses in Guilford County often need a little help with state laws and Hardister has been very successful in providing that assistance. He often gets his Democratic colleagues to co-sponsor these bills, but without Hardister’s support they would go nowhere.

Vote Hardister.

NC House of Representatives District 60

Democrat District 60 state House Rep. Cecil Brockman is being challenged by Republican Frank Ragsdale.

Brockman is running for his fourth term in the state House.

State House District 60 is a heavily Democratic district, which would make it tough for any Republican to win. Ragsdale doesn’t appear to have done much since the primary.

Vote Brockman.

NC House of Representatives District 62

Republican District 62 state Rep. John Faircloth is being challenged by Democrat Brandon Gray.

Faircloth began his career of public service as a Greensboro police officer and was in law enforcement until he retired as High Point police chief. He then served on the High Point City Council and, in 2010, was elected to the state House where he is chairman of the appropriations committee.

In answer to a candidate survey question, Gray listed Medicaid expansion as the most serious issue and Faircloth listed getting the state back to normal after the coronavirus. Medicaid expansion is a longstanding battle between Democrats and Republicans in Raleigh. Gov. Roy Cooper vetoed the budget because it didn’t include Medicaid expansion. But whatever happens with Medicaid expansion the problems brought to the state and country by coronavirus will have to be handled before the state can move forward.

Faircloth is continuing his life of public service representing his constituents in the House and deserves a sixth term.

Vote Faircloth.

District Offices

Superior and District Court Judge

There are 12 races Guilford County District Court judge on the ballot and one race for Guilford County Superior Court judge. Making predictions about elections is always fraught with disaster, but in this case we are going out on limb and predicting that the Democrats win every single seat.

Actually, it’s an extremely safe prediction because not a single Republican is running for any of the seats in Guilford County, which means as long as the candidates remember to vote for themselves, they win.

It also means that Republicans have no say in who serves on the bench in Guilford County because the election is in the Democratic primary.

County Offices

Board of Commissioners District 4

Republican District 4 Guilford County Commissioner Jerry Alan Branson is being challenged by Democrat Mary Beth Murphy.

Branson has been on the board since 2012, and during that time he has served as chairman and vice chairman. The Republicans have had a majority on the Board of Commissioners since 2012, and way back then promised not to raise taxes and have kept that promise.

Branson is a strong conservative commissioner who has voted to increase funding for the schools all eight years he has been on the board. This is particularly notable in this race because his opponent, Murphy, seems to be primarily interested in the schools.

Although schools currently receive about 50 percent of the Guilford County budget, the commissioners actually spend most of their time spending the other 50 percent. Once the money is allocated to the schools, the school board, not the commissioners, decide how it is spent.

Branson, with his conservative approach to handling all of the county’s needs, is a better choice.

Vote Branson.

Board of Commissioners District 5

Republican District 5 Guilford County Commissioner Jeff Phillips is not running for reelection and Republican Troy Lawson and Democrat Carly Cooke are running for the open seat.

Lawson was the first black chairman of the Guilford County Republican Party and ran unsuccessfully for the state House in 2018. He supports the $300 million school bond on the ballot.

Cooke has said that the commissioners should have put the whole $1.6 billion requested by the school board on the ballot and that her chief concern is school funding.

One thing has been true for at least the past 28 years – whether Democrats controlled the Board of Commissioners or Republicans, the schools have complained that they didn’t get enough money. Even one year when the school board was given every dime it requested, there were still complaints from the school board that it didn’t get enough funding.

In other words, if you goal is to fill the school board funding bucket, it can’t be done.

By putting a $300 million bond on the ballot the commissioners retain some control, because, if the $300 million is spent building wildly overpriced and unneeded schools, the commissioners could demand reform before putting another bond on the ballot.

Both candidates have expressed concern about school funding but for Lawson it appears to be a priority while for Cooke it is the priority.

A key question in this race is whether or not you want your property taxes raised. If the Democrats gain control of the board, they will almost certainly raise property taxes as they did when they were in control before 2012. During the past eight years, while Republicans have been in control they have not raised property taxes once and say they don’t plan to in the future.

Vote Lawson.

Board of Commissioners District 6

Republican District 6 Guilford County Commissioner Hank Henning chose not to run for reelection and Republican Jim Davis and Democrat James Upchurch are vying for his seat.

Davis is a former High Point city councilmember who also served as mayor. He is a licensed general contractor who notes that Guilford County already has one of the highest tax rates in the state and it doesn’t need to go any higher.

Davis supports the $300 million bond referendum for school capital needs.

Upchurch, a former Guilford County public school teacher, is currently an instructor at St. Andrews University.

As a former teacher, it is not surprising that Upchurch seems primarily focused on the schools and increasing school funding. Other than allocating about 50 percent of the country budget to schools every year, the county commissioners have almost no control over the schools.

Upchurch says the commissioners should have put a $1.6 billion bond on the ballot.

The $300 million bond referendum passed with bipartisan support. Two things to think about with bonds: First, they have to pass, and, second, you have to pay for them. A $1.6 billion bond would necessitate a considerable tax increase.

Whether or not the bond passes Guilford County is in the midst of a number of large construction projects and it would be an advantage to have Davis, a licensed general contractor, on the board.

Also, if Davis and a Republican majority are elected to the board, their plan is not to raise taxes.

If Upchurch and the Democratic majority are elected, there is only one way for the commissioners to pay for all the promises they are making, and that is with tax increases.

Vote Davis.

Board of Commissioners District 8

Democrat District 8 Guilford County Commissioner Skip Alston is running unopposed, which means if Alston remembers to vote for himself he should win. It also gives Alston the unique opportunity to receive the unqualified Rhino Times endorsement.

Vote Alston.

Board of Education District 3

Republican District 3 Guilford County Board of Education member Pat Tillman is being challenged by Democrat Blake Odum.

Tillman has been a moderate member of the divided school board who appears to be making his decisions based on what is best for the students regardless of partisan politics. He has a particular interest in career and technical education and has been able to make some progress in that area.

In answer to a survey question on the most serious issue facing the school system, Odum answered funding. It may seem odd, but the school board has no control over its own funding. The state legislature and the County Board of Commissioners make that decision. All the school board can do is ask for more money, which they do every year. What the school board doesn’t need is another member who constantly complains about funding rather than taking the money available and spending it in the best way possible to educate children.

Tillman has done a good job for four years and deserves another term.

Vote Tillman.

Board of Education District 5

Democrat District 5 Board of Education member Darlene Garrett decided 20 years was long enough and did not run for reelection, and for a time Republican Michelle Bardsley was the only candidate in the race.

However, unaffiliated candidate Deborah Napper filed a petition with the required number of signatures and is on the ballot.

Napper is a registered Democrat running as Unaffiliated, which may not sound legal but it is. It would seem that Napper would have to be either a Democrat or Unaffiliated, but in fact she is both a registered Democrat and an Unaffiliated candidate

Bardsley, who filed to run as a Republican and is a Republican, is the better candidate. Bardsley taught for 12 years in the North Carolina public schools and nine years with NC Virtual Public Schools. She also serves on curriculum writing teams at the state level.

Napper, who is a registered nurse, doesn’t have the experience that Bardsley does in dealing with the educational bureaucracy and her educational philosophy doesn’t appear to be as clearly defined.

Vote Bardsley.

Register of Deeds

Jeff Thigpen has been Register of Deeds since he was a young whippersnapper in 2004, and since 2004 he has done a great job bringing the deeds office into the 21st century, far quicker than most deeds offices in the state.

His office wins awards, sets trends and is almost always out in front in innovations that make the deeds office more customer friendly and the information more accessible.

Republican Abdul Rashid Siddiqui has filed to run against Thigpen.

Siddiqui has worked with chemical companies as a research and development manager but doesn’t seem to have experience in real estate or government record keeping specific to running a county register of deeds office. Although it is hard to imagine what experience that would be other than working in a register of deeds office, or perhaps running one for 16 years like his opponent Thigpen.

Thigpen is doing a great job and the voters of Guilford County would be wise to hire him on for another four-year stint.

Vote Thigpen.

Nonparitisan Offices

Soil and Water Conservation District Supervisor

Guilford County Soil and Water Conservation District Supervisor Ray Briggs has five challengers in this nonpartisan race.

Willard Robbins, Antoinette Weaver, William White, Karen Coble Albright and Dave Crawford are all running.

Briggs is currently the secretary/treasurer of the board, which is a good sign that his fellow district supervisors think he is doing a good job.

Vote Briggs.

Referenda

Guilford County School Bond Referendum

The $300 million school bond referendum is a tricky question because the schools have documented $1.6 billion in needs.

However, there is no reason to think that the schools will spend this $300 million on the most pressing needs. Back in 2008, when the people of Guilford County passed bonds for $457 million for the schools, some of the same schools that are falling apart today were falling apart then.

Instead of spending the money to upgrade the older schools that needed renovation and repair, the school board chose to build outrageously expensive schools that were not needed.

When three elementary schools in East Greensboro were destroyed by a tornado in 2018, the entire student bodies of the three schools were transferred to existing schools and none of them were overcrowded by the influx of unexpected students.

School enrollment appears to be going down, from 71,698 in the 2018 to 71,414 in 2019 to 69,208 in the current year. The student population in 2015 was 71,908.

If there were some guarantee that the $300 million would be spent on repair and renovation and not on building monuments to the school board, where they can put their names on a plaque in the front hall, it would be an easy choice.

But there is no such guarantee.

Despite what anyone says or promises, the only restrictions on how the bond money will be spent is the paragraph on the ballot which reads, “Shall the order authorizing $300,000,000 of bonds secured by a pledge of the faith and credit of the County of Guilford to pay capital costs of providing school facilities, including the acquisition and construction of new school facilities, the improvement acquisition and installation of furnishings and equipment and the acquisition of interests in real property required therefor, and a tax to be levied for the payment thereof, be approved.”

It’s worth noting that it says right in that paragraph that taxes will be levied to pay for the bond.

Once the bonds pass, and because this is a presidential election year they almost certainly will pass, the school board can spend the money however it wants. The school board could decide to take $50 million and build a new school administrative office and then fill it with even more administrators.

If you trust the school board to spend the money on the most pressing needs, then there are more than enough needs to justify the $300 million bond.

However, that’s putting a lot of trust in the school board to do the right thing.

Vote no on the Guilford County School Bond Referendum.

Guilford County Local Sales and Use Tax

The 0.25 percent sales tax is easy.

If you believe you already pay the government enough money in taxes, vote no.

If you feel like you don’t pay the government enough in taxes, please vote no and send a check for the extra amount you would like to pay to Guilford County; it will gladly accept your donation.

The problem with government is not that it doesn’t have enough money to spend. It is that it doesn’t spend the money it has wisely.

The Republican majority on the Guilford County Board of Commissioners has done an excellent job of holding the line on taxes. There hasn’t been a tax increase since the Republicans took over in 2012.

However, if the voters of Guilford County are willing to vote a tax increase on themselves, then even the Republican commissioners will be happy to spend it.

It doesn’t seem like much – one quarter of a cent. But that is in addition to the 6.75 percent sales tax currently being charged. So this addition would take the sales tax from 6.75 percent to 7 percent.

The Guilford County commissioners put the quarter cent sales tax on the ballot to pay for the $300 million school bond, which is also on the ballot, but the Board of Commissioners is under no obligation to spend the increased revenue on the bond, and if a Democratic majority takes over and increases property tax, the increased sales tax will just be a bonus.

Vote no on the local sales and use tax.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *