Après un incendie dévastateur, une femme Hollygrove découvre un élan de soutien de la communauté | Nouvelles


La propriétaire de Hollygrove, LaVerne Pinkney, s'est réveillée le jour du Nouvel An en se demandant si elle serait un jour en mesure de réparer sa maison de 54 ans gravement carbonisée.

La nuit précédente, des feux d'artifice avaient frappé une camionnette dans son allée, qui a explosé, mettant le feu à la maison. Alertée par une voisine qui martelait à sa porte, Pinkney, 57 ans, qui venait de se faire opérer à la colonne vertébrale, sortit avec seulement son sac à main.

Après le décès de son mari en 2009, elle a laissé son assurance habitation devenir caduque. Et ainsi de suite, alors que les voisins passaient pour offrir leurs sympathies et leur argent pour un compte GoFundMe, Pinkney se tenait sur son porche et pleurait.

Après que des feux d'artifice ont brûlé la maison de la Nouvelle-Orléans, les voisins de Hollygrove viennent en aide à la veuve

Pinkney ne le savait pas à l'époque, mais la communauté offrirait plus que des condoléances. À la mi-janvier, l’entrepreneur local Landis Construction a appelé Joe Giarrusso, membre du conseil municipal de la Nouvelle-Orléans, et s’est porté volontaire pour travailler sur la maison de Pinkney sur la rue du général Ogden.

Au cours des deux derniers mois, les équipes de travail de Landis ont réparé le câblage électrique, évalué les dommages structurels, remplacé les murs, posé de nouveaux planchers et même étayé la maison pour qu'elle soit de niveau.

«Je suis juste béni», a déclaré Pinkney, qui se met à pleurer chaque fois qu’elle parle de Landis et du travail qui a été accompli.

Sa famille a également donné ce qu'elle pouvait. Ses deux fils la surveillent tous les jours, ramassant de la nourriture ou des médicaments au fur et à mesure qu'elle en a besoin, tandis que sa fille Whitney Pinkney l'a d'abord hébergée. Mais Pinkney se sentait coupable que sa petite-fille, Shanya, ait abandonné sa chambre. Ainsi, il y a quelques semaines, dès que les travaux de revêtement de sol et d'électricité ont été effectués, Pinkney a saisi l'opportunité de retourner dans sa propre maison.



NO.nyefire4.010321.0105.jpg

LaVerne Pinkney pleure après que les voisins s'arrêtent pour aider.




Bien qu'elle s'appuie sur un déambulateur pour se déplacer dans la maison et soit sur des ordres médicaux stricts pour ne pas soulever plus d'une livre, elle utilise le déambulateur comme un mini-bulldozer personnel, poussant, poussant et transportant des objets dans la maison. Son balai et son chiffon Swiffer sont éternellement occupés, poussant la poussière et la saleté en petits tas qu'elle ne peut pas tout à fait ramasser, à cause de son dos.

«Mon médecin ne voudrait pas que je fasse rien de tout cela», a-t-elle déclaré. «Mais quelqu'un doit le faire.»

Très tôt, Pinkney a été réconfortée par le flot de voisins qui ont répondu: ils ont lavé ses rideaux et arrosé ses tapis roussis et les femmes d'église qui passaient ont déposé une liasse d'argent pour les jours de pluie de leurs sacs à main. Giarusso et Helena Moreno, membre du conseil municipal, se sont arrêtés et ont offert leur aide.

Dans la cour, des bricoleurs et des électriciens ayant des racines dans la région de Hollygrove ont fouillé et lui ont dit qu'une grande partie des dommages causés par le feu était contenue dans le mur en lambeaux de la maison au bord de la rivière, qui jouxte l'allée, et le grenier, qui a été incendié par les flammes qui ont voyagé. à travers les gouttières métalliques de la maison, laissant une bonne partie du premier étage de la maison intacte.

Au cours de ces premiers jours, Pinkney s'est également inspirée d'un étrange talisman: un éclat de verre qu'elle a trouvé dans son sac à main qu'elle croit avoir volé dans son sac à main depuis une fenêtre qui explose alors qu'elle fuyait le feu.



NO.housefirefolo.032721.001.jpg

LaVerne Pinkney tient un morceau de verre qu'elle a trouvé dans son sac à main après avoir récupéré le sac à main chez elle qui était en feu, chez elle à la Nouvelle-Orléans, le samedi 27 mars 2021. Le verre est conservé à côté d'un pot de terre. qui vient de la plantation ses ancêtres ont été enterrés. La maison de Pinkney a brûlé le soir du réveillon du Nouvel An après qu'un feu d'artifice ait pris le feu du camion de son gendre et brûlé le côté de sa maison. (Photo par Sophia Germer, NOLA.com, The Times-Picayune | The New Orleans Advocate)




Le morceau de verre, de la taille d'un praliné, avait craquelé en nid d'abeille à cause de la chaleur, mais il était resté intact. Elle a décidé de faire de même, malgré la pression, a-t-elle déclaré. Aujourd'hui, ce verre repose sur la commode de sa chambre, à côté d'une bouteille de terre prélevée sur la tombe de ses grands-parents dans la plantation Iona.

Depuis janvier, alors que les amis et les membres de la famille regardaient la réponse, ils sont devenus philosophiques. Cet élan de générosité ne peut même pas commencer à rembourser la bonté que LaVerne Pinkney a mise dans le monde, disent-ils.

Les membres de la famille décrivent Pinkney comme une aide à vie. À l'âge de 8 ans, Little LaVerne a d'abord assumé le rôle de gardienne lorsque son père est décédé et que sa mère est tombée malade. À l'âge adulte, elle a travaillé pendant 18 ans à créer des projets artistiques avec des adultes ayant une déficience intellectuelle au Strive Center de l'avenue Napoleon. Encore aujourd'hui, chaque fois que quelqu'un dans sa vie a besoin de quelque chose, Pinkney est le premier à venir – ou à envoyer quelqu'un à sa manière, disent-ils.

Maintenant, Pinkney se demande ce qu'elle peut faire en échange de la famille Landis et de leurs sous-traitants. «Comment dire merci pour quelque chose comme ça?» elle a demandé.

Les achats effectués via des liens sur notre site peuvent nous rapporter une commission d'affiliation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *