Bien assurer votre mobil-home – AXA


Avant toute chose, il est important de noter qu’un mobil-home n’est pas une habitation comme les autres : ce n’est ni un chalet ni un bungalow, qui sont des habitations légères de loisirs. D’ailleurs, selon le code de l’urbanisme, un mobil-home est considéré comme un véhicule terrestre habitable destiné à une occupation temporaire ou saisonnière à usage de loisirs. C’est une résidence mobile de loisirs : pour être considéré comme tel, le mobil-home doit donc conserver ses roues pour lui permettre d’être déplacé par traction sur un terrain et ne pas dépasser une surface de 40 m2. En raison de sa taille conséquente, un mobil-home ne peut pas circuler directement sur les routes. Son transport est habituellement assuré par un professionnel qualifié en convoi exceptionnel.

En ce qui concerne l’implantation d’un mobil-home, la loi précise que vous pouvez installer votre mobil-home uniquement dans un camping, un village de vacances ou un parc résidentiel de loisirs.

Quel que soit votre choix, l’assurance est conseillée. A minima, celle-ci couvre la responsabilité civile en cas d’accident. Cependant, comme pour une habitation secondaire, bien d’autres risques peuvent être garantis, parmi lesquels l’incendie, le vol, le vandalisme, le dégât des eaux, les catastrophes naturelles, les événements climatiques, les risques juridiques, etc. Le montant de votre assurance va dépendre d’éléments tels que le lieu de résidence du mobil-home, sa valeur et celle des biens qu’il contient ou bien encore son ancienneté.

Bon à savoir : l’assurance mobil-home est parfois comprise dans le montant que vous paierez pour la location du terrain et les services associés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *