BNP nomme deux hauts lieutenants au poste de PDG Bonnafe dans un large remaniement


(Bloomberg) – BNP Paribas a promu le directeur de sa banque d'investissement, Yann Gerardin, et son principal banquier de détail, Thierry Laborde, au poste de co-directeurs généraux, ce qui en fait le commandant en second dans une vaste refonte en tant que Français le prêteur prépare son nouveau plan stratégique.

Le COO Philippe Bordenave et le responsable des services financiers internationaux Jacques d’Estais démissionnent, a déclaré la BNP vendredi, confirmant un rapport de Bloomberg News la semaine dernière. Laborde reprendra certaines des responsabilités d’Estais, en ajoutant les opérations de banque de détail internationales de la banque ainsi que BNP Personal Finance pour superviser efficacement toutes les opérations de détail.

Le PDG, Jean-Laurent Bonnafe, travaille à augmenter les revenus de l'unité titres et à rationaliser les opérations de détail alors que la pandémie de Covid-19 accélère le passage à la banque en ligne et augmente la pression sur les prêteurs européens pour se consolider. La BNP a mieux résisté au début de la crise l'année dernière que ses pairs français, bien qu'elle ait signalé vendredi des perspectives incertaines en présentant des résultats mitigés au quatrième trimestre, avec des résultats commerciaux décevants gâchant un bénéfice meilleur que prévu.

La réorganisation permet à la banque de combiner toutes les opérations bancaires de détail, nationales et étrangères, dans le but de créer des économies de coûts, de rationaliser les investissements technologiques et d'augmenter les ventes croisées, a déclaré Bonnafe lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes.

La banque a également promu Renaud Dumora et Laurent David en tant que directeurs généraux adjoints. Dumora dirigera une nouvelle unité qui comprendra BNP Paribas Asset Management, son activité d'assurance Cardif et les opérations de gestion de patrimoine et immobilières. David sera en charge de l'efficacité opérationnelle et supervisera les systèmes d'information, la gestion des installations, les achats et le conseil interne.

Bordenave, le lieutenant principal du PDG Bonnafe jusqu’à présent, deviendra conseiller exécutif principal de la haute direction, tandis que d’Estais devrait partir à la fin de l’année. Michel Konczaty, directeur général adjoint depuis 2014, deviendra également conseiller.

«En tant que directeur des opérations, Philippe Bordenave a joué un rôle prééminent dans l'histoire de notre groupe et dans sa capacité à performer à un niveau élevé», a déclaré Bonnafe.

La banque a également procédé à plusieurs nominations au sein de son comité exécutif de groupe:

  • Charlotte Dennery, devient également PDG de BNP Paribas Personal Finance
  • Elena Goitini, devient PDG de BNL
  • Pauline Leclerc-Glorieux, devient PDG de BNP Paribas Cardif
  • Yannick Jung, responsable de CIB Global Banking EMEA
  • Olivier Osty, responsable de CIB Global Markets
  • Bernard Gavgani, directeur de l'information
  • Lars Machenil, directeur financier

Les nominations signifient que le comité exécutif, qui était entièrement masculin en 2011, comprend désormais environ 30% de femmes. La banque vise à avoir 40% de femmes dans le comité d'ici 2025.

(Ajoute les résultats BNP dans le troisième paragraphe. Une version antérieure de l’histoire a été corrigée pour montrer que Laborde partagera certaines des responsabilités d’Estais.)

© 2021 Bloomberg L.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *