Crédits à l'exportation – OCDE


Les gouvernements accordent des crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien officiel par le biais des agences de crédit à l'exportation (ECA) pour soutenir les exportateurs nationaux en concurrence pour les ventes à l'étranger. Un tel soutien peut prendre la forme d'un «soutien financier officiel», tel que des crédits directs aux acheteurs étrangers, un refinancement ou un soutien des taux d'intérêt, ou un «soutien de couverture pure», comme une assurance-crédit à l'exportation ou une couverture de garantie pour les crédits fournis par le secteur privé. institutions financières. Les OCE peuvent être des institutions gouvernementales ou des entreprises privées opérant pour le compte des gouvernements.

L'OCDE a une longue tradition d'élaboration de règles dans le domaine des crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public, qui remonte à 1963.

Le groupe de crédits à l'exportation

L’OCDE offre un forum pour l’échange d’informations sur les systèmes de crédit à l’exportation et les activités commerciales des Membres et pour discuter et coordonner les politiques nationales de crédit à l’exportation relatives aux questions de bonne gouvernance, telles que les mesures de lutte contre la corruption, la diligence raisonnable environnementale et sociale et les prêts durables. Ces discussions ont lieu sous les auspices du Groupe de travail des crédits à l'exportation et des garanties de crédit (le «Groupe des crédits à l'exportation» ou ECG). Tous les membres de l'OCDE sont membres de l'ECG, à l'exception du Chili et de l'Islande.

L'Arrangement sur les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public

L'OCDE est également un forum pour le maintien, le développement et le suivi des disciplines financières pour les crédits à l'exportation, qui sont contenues dans l'Arrangement sur les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public (l '«Arrangement»). Ces disciplines énoncent les modalités et conditions financières les plus généreuses que les Membres peuvent offrir lorsqu'ils accordent des crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public. Les discussions relatives à l'Arrangement ont lieu sous les auspices des Participants à l'Arrangement sur les crédits à l'exportation bénéficiant d'un soutien public (les «Participants»). Les participants sont composés de l'Australie, du Canada, de l'Union européenne, du Japon, de la Corée, de la Nouvelle-Zélande, de la Norvège, de la Suisse, de la Turquie et des États-Unis.

Les disciplines des crédits à l'exportation qui en résultent s'appliquent avant tout aux Membres de l'OCDE; cependant, plusieurs non-membres clés observent régulièrement les réunions du GEC et des participants. En outre, l'adhésion à l'une des disciplines de l'OCDE sur les crédits à l'exportation (de facto et de jure) par tout non-membre sur une base volontaire serait le bienvenu et, à cet égard, le Secrétariat des crédits à l'exportation de l'OCDE est prêt à aider les non-membres de quelque manière que ce soit.

Enfin, le GEC et les participants consultent les parties prenantes concernées, telles que les organisations non gouvernementales, les groupes commerciaux et bancaires, les syndicats et d'autres organisations internationales, sur une base annuelle et lors de sessions spéciales ponctuelles lors de la négociation de disciplines révisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *