extension ou contrat à part


Vous venez de
concrétiser un joli projet : l’achat d’une résidence
secondaire. Même s’il n’est pas obligatoire de l’assurer, vous
avez tout intérêt à protéger votre investissement. Pour bien
choisir votre contrat, voici quelques éléments sur le type de
formule que vous pouvez choisir, mais aussi sur les clauses à
attendre dans un tel contrat.

Quelle formule choisir ?

Extension de l’assurance habitation ou contrat
spécifique ?

Pour protéger votre résidence secondaire, vous
avez le choix entre deux formules :

  • L’extension de l’assurance habitation
    de votre résidence principale
    :
    il s’agit d’une option. Attention toutefois, qui dit
    extension ne veut pas dire couverture dans les mêmes conditions. Il
    est possible que les franchises ou les plafonds de garantie soient
    différents d’une résidence à l’autre. De même, toutes les
    clauses prévues pour la résidence principale ne seront pas
    nécessairement applicables pour la résidence secondaire, par
    exemple la garantie relogement.
  • L’assurance habitation spéciale
    résidence secondaire
    :
    vous pouvez alors disposer d’un contrat sur-mesure pour votre
    maison de campagne/appartement au ski/villa de bord de mer. Cette
    solution est un peu plus onéreuse, mais vous permet de disposer de
    protections spécifiques pour votre bien, par exemple la couverture
    contre le vol/les dégradations des biens de vos invités.

À savoir : attention, si vous
avez investi dans un mobile-home, vous ne devez pas vous tourner vers
une extension de garantie de votre assurance habitation ou un contrat
spécifique pour résidence secondaire. Votre assureur vous proposera
en effet une formule dédiée au mobile-home, qui couvrira à la fois
le bungalow et ce qu’il contient contre divers sinistres.


Quelle protection attendre ?

Une protection avec trois spécificités

Une résidence secondaire et une résidence
principale n’encourent pas les mêmes risques. Concrètement, cela
va se traduire par trois spécificités fortes dans la couverture
choisie :

  • La garantie vol/cambriolage :
    votre résidence secondaire est davantage exposée aux
    cambriolages que votre résidence principale. En effet, vous y êtes
    moins présent et une maison vide, c’est plus attractif pour des
    cambrioleurs. Afin de compenser ce risque, votre assureur vous
    appliquera une surprime. Il peut aussi vous demander de prendre des
    mesures de sécurité, comme la pose de barreaux ou d’un système
    d’alarme. De votre côté, préférez meubler votre résidence
    secondaire de façon simple et vérifiez que les biens meubles sont
    correctement couverts par l’assurance choisie.
  • La garantie événements climatiques :
    les résidences secondaires sont souvent situées à des
    endroits où les risques climatiques sont plus élevés (tempête ou
    inondation en bord de mer, avalanches à la montagne). Ces risques
    supplémentaires entraîneront une surprime. De votre côté,
    vérifiez que la couverture événements climatiques est suffisante.
    Par exemple, si vous avez acheté un chalet à la montagne,
    contrôlez la présence des garanties suivantes : poids de la
    neige sur le toit, gel des canalisations.
  • La garantie location à des tiers :
    de nombreux propriétaires de résidence secondaire la mettent en
    location quelques semaines par an, afin d’amortir leurs charges.
    Si vous décidez d’effectuer un tel choix, veillez à le signaler
    à votre assureur. Votre contrat sera adapté en conséquence.
    Quelques précautions supplémentaires sont à prendre :
    vérifiez que la protection juridique de votre contrat vous couvre
    en cas de conflit avec un locataire et demandez à vos locataires de
    vous présenter une attestation d’assurance « lieu de
    villégiature ».

Que vérifier dans le contrat choisi ?

On l’a déjà dit, il faut vérifier dans votre
contrat les modalités de prise en charge d’un sinistre, surtout
qu’elles peuvent varier de votre résidence principale à votre
résidence secondaire. Soyez particulièrement attentif aux clauses
portant sur les cambriolages
et les événements climatiques.
Pour les premiers, vérifiez notamment que les effractions sans
vol
sont prises en charge. Il vous faut également vous
préoccuper de la couverture des biens que vous prenez de votre
résidence principale dans votre résidence secondaire, comme les
ordinateurs portables ou les bijoux par exemple. Ils doivent être
protégés par l’un des deux contrats : résidence principale
ou secondaire.

Voilà pour les garanties présentes ! Il
vous faut également vous assurer que certaines clauses sont absentes
de votre assurance résidence secondaire. Une nouvelle garantie
responsabilité civile, par exemple, serait inutile. Vous êtes
normalement pris en charge par l’assurance habitation de votre
résidence principale. Vérifiez enfin que la clause
d’inoccupation pendant 60 à 90 jours
est bien absente. C’est
une clause qui ne doit pas figurer dans un contrat d’assurance
résidence secondaire, puisque vous payez une surprime pour le risque
de cambriolage.

Ainsi, quand vous souscrivez une assurance pour
une résidence secondaire, veillez à informer votre assureur de la
nature du bien, afin qu’il puisse vous proposer un contrat adapté
à vos besoins.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *