Hapag-Lloyd signe un financement vert pour les mégamaxes de nouvelle construction


La ligne allemande Hapag-Lloyd a scellé un financement vert pour les six très grands porte-conteneurs bicarburant de 23 500 evp commandé l'année dernière chez Daewoo Shipbuilding & Marine Engineering (DSME) en Corée du Sud.

Les navires ont été financés dans le cadre de deux transactions, qui ont été travaillées selon les principes de prêt vert de la Loan Market Association (LMA) et vérifiées par la société de classe DNV GL.

Finançant trois des navires, Hapag-Lloyd a scellé un prêt vert syndiqué de 417 millions de dollars soutenu par la Korea Trade Insurance Corporation (K-SURE), le syndicat composé de 11 banques dirigé par KfW IPEX-Bank et BNP Paribas.

Les trois autres nouveaux bâtiments sont financés dans le cadre d’une structure de crédit-bail avec l’ICBC de Chine pour un montant de 472 millions de dollars.

Mark Frese, directeur financier de Hapag-Lloyd, a déclaré: «Nos premiers financements verts sont une étape majeure pour nous, car nous innovons dans le segment du transport par conteneurs en finançant des projets de construction neufs axés sur la durabilité. Les transactions nous aideront à moderniser notre flotte tout en réduisant davantage notre empreinte CO2. »

Selon Hapag-Lloyd, les moteurs bicarburant installés sur les navires, dont la livraison est prévue en 2023, réduiront les émissions de CO2 d'environ 15% à 25%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *