House OKs augmentation de la taxe sur l'assurance maladie »Albuquerque Journal


Dans cette photo d'archive du 19 février, la représentante Deborah Armstrong, D-Albuquerque, présente un projet de loi à distance dans le cadre de nouvelles règles visant à limiter la propagation du COVID-19. Elle parraine un projet de loi visant à créer un nouveau fonds d’abordabilité des soins de santé. (Eddie Moore / Albuquerque Journal)

Droits d'auteur © 2021 Albuquerque Journal

SANTA FE – La State House a approuvé lundi une loi qui augmenterait une taxe d'assurance maladie de l'État et consacrerait environ 115 millions de dollars de nouveaux revenus annuels à des programmes visant à rendre les soins de santé plus abordables.

L'augmentation de la taxe remplacerait essentiellement une taxe fédérale qui a été abrogée. La Chambre a amendé la proposition lundi pour demander que la taxe d'État augmentée soit supprimée si la taxe fédérale est réimposée un jour.

………………………………………….. …………..

La représentante Deborah Armstrong, démocrate d'Albuquerque et commanditaire du projet de loi, a déclaré que la nouvelle taxe pourrait aider à financer des subventions qui rendent l'assurance plus abordable pour les Néo-Mexicains non assurés et à financer de nouveaux programmes pour aider les petites entreprises à offrir une assurance.

«Je pense que cela réduira le coût pour tout le monde. … Si vous avez plus de personnes assurées », a déclaré Armstrong,« cela répartit le risque. »

Les opposants au projet de loi ont déclaré que le Nouveau-Mexique devrait permettre aux compagnies d'assurance de bénéficier de la réduction des frais fédéraux sans intervenir immédiatement avec une taxe de remplacement. La réduction de la taxe sera répercutée sur les consommateurs, ont-ils déclaré.

La représentante Rebecca Dow, R-Truth or Consequences, a déclaré que les petites entreprises pourraient profiter de l'aide après une année aussi difficile de restrictions de santé publique.

«Ils ont suffisamment souffert», a déclaré Dow. «Ils doivent savoir que nous les entendons et que nous nous soucions d’eux.»

La proposition, a-t-elle dit, laisse trop d’indécision, sans aucune garantie que l’argent collecté réduira un jour les coûts des soins de santé pour les Néo-Mexicains.

La proposition, le projet de loi n ° 122, établirait un fonds d’abordabilité des soins de santé destiné à réduire le coût de la couverture des soins de santé pour les résidents et les entreprises.

La proposition devrait collecter environ 153 millions de dollars par an, dont 115 millions de dollars consacrés au fonds d'accessibilité et 38 millions de dollars au fonds général de l'État.

Armstrong a déclaré que le gouvernement fédéral assumerait une grande partie des coûts parce que tant de Néo-Mexicains sont inscrits à Medicaid, un programme financé conjointement par l'État et les gouvernements fédéral.

La Chambre a adopté le projet de loi sur un vote 43-25, en grande partie selon les lignes de parti, avec les démocrates en faveur et les républicains opposés. Il se dirige maintenant vers le Sénat avec seulement 12 jours de session.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *