Le PEPP – le dernier kilomètre vers une ligne d'arrivée européenne pour le développement de produits? | Dentons


Le 14 août, l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (EIOPA) a remis à la Commission européenne un ensemble de projets de normes techniques de réglementation (RTS) et la mise en œuvre des normes techniques (SES) ainsi que ses conseils sur les actes délégués pour mettre en œuvre le cadre pour la conception et la fourniture du produit paneuropéen de retraite personnelle (PEPP).

Règlement (UE) 2019/1238 (Règlement PEPP) est entré en vigueur le 14 août 2019. Le règlement PEPP jette les bases d'un marché paneuropéen des retraites personnelles complémentaire des régimes de retraite nationaux. Le règlement PEPP est conçu pour normaliser les principales caractéristiques du produit, y compris les exigences de transparence et des règles solides de protection des consommateurs, et fournir des règles d'investissement détaillées, les droits de changement des consommateurs, ainsi que le type d'options d'investissement. Surtout, le règlement PEPP permet également une certaine flexibilité pour permettre à différents fournisseurs d'adapter des produits individuels à leur modèle commercial. C'est la première fois que la Commission introduit une mesure relative aux produits financiers au moyen d'un règlement, et l'instrument fait également partie des travaux plus larges de la Commission sur l'union des marchés des capitaux (CMU).

Maintenant que le RTS et les ITS ont été publiés, le règlement PEPP atteint enfin la dernière ligne droite. Cette alerte client analyse les points clés de la consultation, replace le PEPP dans son contexte paneuropéen et commente les avantages et les inconvénients des changements proposés pour les consommateurs et les prestataires de services financiers.

Qu'est-ce qu'un PEPP?

Le PEPP est un régime volontaire qui s'associera aux régimes de retraite nationaux et offrira une nouvelle option paneuropéenne pour l'épargne-retraite. Il vise à offrir aux consommateurs une option supplémentaire d'épargne pour la retraite, en complément des systèmes existants. Il s'efforce d'être hautement standardisé pour permettre une comparabilité totale entre les PEPP afin de fournir des informations pertinentes aux épargnants potentiels en PEPP. À ce titre, le règlement PEPP établit des règles uniformes sur l'autorisation, la fabrication, la distribution et la surveillance des régimes de retraite personnels (PPPs) qui seront distribués dans l'UE sous l'appellation PEPP par, ce que l'UE espère, seront une gamme d'entreprises de services financiers, notamment des assureurs et des fonds professionnels et des gestionnaires d'actifs. Surtout pour les consommateurs mais aussi pour faire progresser les objectifs de la CMU, le régime PEPP permet aux épargnants de changer de fournisseur (national et transfrontalier) à un coût plafonné tous les cinq ans, ainsi que de prendre leur pension avec eux entre les États membres, c'est-à-dire un fonction de portabilité qui a longtemps été un problème et un obstacle à épargner pour beaucoup.

Points clés découlant de la consultation

L'EIOPA a mené deux consultations publiques sur ses propositions:

  • Sur le projet de normes techniques de réglementation et le projet d'avis technique sur les actes délégués, du 2 décembre 2019 au 2 mars 2020, qui ont été accompagnés d'une audition publique le 24 février 2020; et
  • Sur le projet de normes techniques de mise en œuvre du 20 mars au 20 juin 2020 (la période de consultation a été prolongée de quatre semaines en raison de la pandémie du COVID-19).

Les résultats des deux consultations ont maintenant été publiés. Les instruments proposés visent à inclure des critères de qualité clairs et applicables pour le PEPP à suivre par les fournisseurs pour la protection des consommateurs et à garantir des PEPP de haute qualité, sûrs, transparents et simples. L'EIOPA déclare qu'elle a également essayé entre-temps de laisser la place à l'innovation et à la concurrence afin d'atteindre le meilleur résultat possible. Reste à voir si des critères clairs pour des stratégies d'investissement solides et une atténuation des risques ont effectivement été élaborés. Les points clés suivants peuvent être identifiés:

(1) Meilleure comparabilité des produits

Pour faciliter la transparence et la comparabilité des produits PEPP au sein de l'UE, l'EIOPA a publié deux documents obligatoires d'information des consommateurs: le document d'information clé PEPP (PEPP KID) et le relevé des prestations PEPP. L'objectif de ces documents est de fournir, de manière standardisée, aux consommateurs des informations pertinentes permettant une prise de décision plus facile avant de conclure un contrat contraignant, puis, par la suite, un suivi plus facile de la performance des économies pendant la durée du contrat. .

(2) Rentabilité

La rentabilité est l'un des principaux objectifs du succès du PEPP. Dans le cas du PEPP de base, le plan est de limiter le coût annuel à 1% du capital accumulé de l’épargnant PEPP à la fin de chaque année. Selon l'EIOPA, le «PEPP de base», qui est l'option d'investissement de base ou par défaut, a été spécifiquement réglementé pour offrir un niveau relativement élevé de protection du capital, qui peut être étendu à une garantie de capital. L'idée est que le coût de la fourniture de cette garantie est exclu du plafond des coûts mais doit être expressément divulgué.

Les avantages d'un tel système, s'il réussit, sont incommensurables du point de vue des consommateurs. La possibilité d'investir dans un produit de retraite sûr et transférable à un coût aussi bas en incitera sans aucun doute beaucoup à participer. Cela soulève cependant la question de savoir si un tel scénario en vaudrait la peine du point de vue d'un fournisseur de PEPP.

(3) Ventes numériques

Alors que le monde de l'assurance évolue vers la numérisation, la distribution en ligne est considérée comme l'une des opportunités les plus importantes des PEPP pour attirer l'intérêt des consommateurs et pour s'engager avec l'épargnant PEPP pour la planification de la retraite. Il permet un accès et une utilisation faciles des informations, compte tenu de son format numérique. On s'attend également à ce que l'utilisation de moyens numériques entraîne d'importantes économies de coûts dans le processus de distribution. Cependant, un processus entièrement automatisé nécessite une injection de capital initiale sous la forme de la construction de l'infrastructure appropriée et de la garantie d'un support en ligne fiable, ce qui ne coûterait pas cher et qui semble malheureusement être négligé par l'EIOPA.

(4) Transparence pour les consommateurs

Les documents d'information du consommateur PEPP introduisent un «indicateur de risque récapitulatif» dans le PEPP KID, qui identifie le niveau de risque des différentes options d'investissement PEPP. Ils comprennent également des informations comparatives pour aider les consommateurs à comprendre le risque relatif pour les futures prestations de retraite du PEPP prévues, car les projections de revenus de retraite futurs sont essentielles pour que les consommateurs évaluent si le produit répond à leurs objectifs de retraite individuels.

À cet égard, le cadre PEPP devrait généralement s'appuyer autant que possible sur l'application du règlement (UE) no 1286/2014 (PRIIPs), tout en adaptant le KID à l'objectif de retraite du PEPP pour permettre aux investisseurs de sélectionner le produit de retraite le plus approprié. Selon l'EIOPA, les spécificités des produits PEPP, en particulier leur nature à long terme, nécessitent une réflexion approfondie avant d'importer directement les approches PRIIP.

Cela n'a cependant pas empêché une quantité importante de contenu empruntée aux PRIIP et importée dans le KID. Par exemple, les autorités nationales seront chargées d'autoriser les PEPP, et non l'AEAPP. L'AEAPP se verra plutôt octroyer un pouvoir d'intervention sur les produits conformément à l'exigence au niveau de l'UE imposée aux fournisseurs de PEPP, qui est énoncée dans les actes délégués et sur la base du libellé du règlement PRIIPS. Il reste à voir si les autorités nationales compétentes sont en fait de bons ambassadeurs pour une approche paneuropéenne.

(5) Portabilité du produit

Il n'est pas surprenant que le succès du PEPP dépendra d'une surveillance rigoureuse et d'une coopération étroite entre les autorités nationales compétentes des différents États membres. L'EIOPA est d'avis que des rapports de surveillance réguliers et de solides pouvoirs d'intervention sur les produits seront nécessaires pour garantir une surveillance et un suivi efficaces et efficients du marché du PEPP, tant au niveau national qu'européen. Une analyse de ce point ici serait incomplète sans examiner le parallèle avec la directive (UE) 2016/2341 (IORPs), qui réglemente les activités et le contrôle des institutions de retraite professionnelle.

À l'instar du PEPP, l'objectif des IOPR est de faciliter la mobilité des travailleurs, l'accent étant ici mis sur les travailleurs, tout en garantissant un niveau élevé de protection et de sécurité aux affiliés et aux bénéficiaires des régimes de retraite professionnelle. Il convient toutefois de rappeler que les IRP sont une directive et incluent expressément dans son considérant l’objectif d’atteindre un niveau minimal d’harmonisation, tandis que le PEPP est un règlement et, en tant que tel, est beaucoup plus apte à garantir des conditions de concurrence équitables.

(6) Taxe

L'impôt n'a jamais figuré en bonne place sur la liste des priorités au début du PEPP; on pourrait même dire qu'elle n'a pas été expressément mentionnée lors de la mise en place du produit. La présidence a résisté avec succès à toute obligation imposée aux États membres d'offrir des incitations fiscales aux épargnants PEPP dans le règlement PEPP (au motif que les incitations fiscales relèvent exclusivement des États membres et que le texte de compromis du règlement fait donc référence à des incitations "possibles" permettant à un membre à offrir des incitations s'ils le souhaitent. En tant que tel, le règlement PEPP ne contient pas de dispositions fiscales spécifiques. La fonction de sous-comptes du PEPP permettra aux épargnants de bénéficier d'incitations fiscales nationales si elles existent, à condition de respecter les dispositions nationales correspondantes les exigences fiscales pour les incitations.

De plus, le RTS et l'ITS ne mentionnent pas non plus expressément la taxe, sauf dans l'une des annexes, qui stipule que «sous le titre« À quoi puis-je m'attendre à la retraite? », Le fournisseur de PEPP doit présenter une déclaration indiquant que la législation fiscale de l'État membre de résidence de l'épargnant PEPP peut avoir un impact sur le paiement effectif ». Les États membres sont encouragés à accorder le même traitement fiscal aux PEPP qu'aux PPP nationaux comparables, afin de créer des conditions de concurrence équitables pour le PEPP; cependant, aucune pression expresse n'a été faite pour cela dans les instruments législatifs les plus récents.

Outlook et prochaines étapes

Le règlement PEPP est sans aucun doute conçu en gardant à l’esprit les intérêts des consommateurs, mais il offre également la possibilité de développer ce nouveau produit (et peut-être bien d’autres) à un niveau jamais vu auparavant sur le marché paneuropéen de l’assurance. Le RTS et les ITS sont un pas dans cette direction, mais ils ouvrent également la voie aux prestataires de services financiers à davantage de discussions sur la meilleure façon d'aller de l'avant. Alors que le PEPP est sur le point d'atteindre sa ligne d'arrivée, le développement de produits des fournisseurs de produits paneuropéens est susceptible de connaître une impulsion.

Si vous souhaitez discuter des options stratégiques, en particulier de la manière dont le règlement PEPP peut affecter votre entreprise et présenter des opportunités pour vous ou vos clients en général, veuillez contacter nos contacts clés du hub de la zone euro.


  1. Disponible ici.
  2. Consultez notre couverture dédiée sur le sujet ici. ↩
  3. Disponible ici.
  4. Disponible ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *