Le trio en quarantaine de Port Dover pourrait bientôt rentrer chez lui


Rose Yerex a publié une vidéo sur Facebook depuis sa cabine à bord du bateau de croisière Diamond Princess samedi soir.

The Expositor

Trois résidents de Port Dover qui sont mis en quarantaine à bord d'un bateau de croisière au Japon pourraient bientôt revenir au Canada.

Rose Yerex, son mari Greg et Kate Bedding sont à bord du Diamond Princess qui est amarré et mis en quarantaine à Yokohama, au Japon, depuis le 4 février.

Le trio du comté de Norfolk compte parmi 255 Canadiens à bord du navire de croisière transportant plus de 3 500 passagers et membres d'équipage.

Affaires mondiales Canada a annoncé samedi soir que le gouvernement fédéral avait affrété un avion pour ramener des passagers canadiens chez eux.

«À la lumière des circonstances extraordinaires auxquelles sont confrontés nos concitoyens à bord du Diamond Princess, nous prenons des mesures pour ramener les Canadiens chez eux du Japon», a déclaré l'hon. François-Phillippe Champagne, ministre des Affaires étrangères.

Le ministère japonais de la Santé a déclaré dimanche que 70 autres personnes à bord du navire avaient été testées positives pour le nouveau coronavirus (COVID-19), portant le total à 355 cas.

Samedi soir, après avoir appris que le gouvernement américain prévoyait de ramener ses citoyens chez eux, Yerex a publié une vidéo sur Facebook exprimant sa frustration face à l’apparente inaction du gouvernement canadien.

"Cela montre vraiment une différence entre nos deux pays", a déclaré Yerex, ajoutant que la dernière communication du gouvernement fédéral était un e-mail qui fournissait des informations de contact pour obtenir des médicaments ou pour communiquer avec des amis et des parents à la maison.

«Depuis lors, nous n’avons absolument rien entendu de la part de notre gouvernement canadien», a déclaré Yerex. "Nous nous sentons un peu abandonnés ici par eux."

Un certain nombre de personnes en ligne, suite à la situation critique de Yerex, ont envoyé un message disant qu'elles avaient envoyé des courriels et téléphoné au député de Haldimand-Norfolk Diane Finley, au député provincial Toby Barrett et à d'autres agences gouvernementales pour demander que les efforts soient intensifiés pour rapatrier les Canadiens au Japon.

Une pétition en ligne a également été lancée il y a quelques jours et, dimanche matin, avait rassemblé plus de 800 signatures appelant les autorités fédérales à renvoyer ses citoyens au Canada.

Yerex a déclaré samedi qu'ils avaient été visités par des responsables de la santé japonais posant des questions et prélevant des tampons pour tester COVID-19.

"Nous saurons dans trois jours si nous sommes positifs", a noté Yerex.

Affaires mondiales Canada a déclaré que les passagers canadiens subiront un dépistage des symptômes avant de monter dans l'avion. Ceux qui présentent des symptômes de COVID-19 ne seront pas autorisés à monter à bord et seront plutôt transférés au système de santé japonais pour recevoir les soins appropriés, a indiqué l'annonce.

Les passagers seront transportés par avion jusqu'à la base des Forces canadiennes à Trenton, en Ontario, pour une évaluation plus approfondie. Ils seront ensuite transférés à l'Institut de formation de NAV Canada à Cornwall pour une nouvelle période de quarantaine de 14 jours.

Dimanche, dans un message sur Facebook, Finley a indiqué qu'elle était heureuse de voir qu'un avion avait été affrété pour ramener les Canadiens chez eux. «Plus tôt la semaine dernière, j'ai appris que Kate, Rose et Greg étaient à bord du Diamond. Depuis lors, je suis en contact permanent avec eux et le cabinet du ministre, partageant leurs préoccupations et faisant pression pour leur retour en toute sécurité. Le gouvernement du Canada fournira plus de renseignements dès qu'ils seront disponibles. Je souhaite un bon retour à tous les Canadiens à bord du Diamond Princess. »

– avec des fichiers de la Presse Canadienne

bethompson@postmedia.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *