Comment vendre sa maison au bon prix ?

Vous souhaitez changer d’univers ou vous avez été muté loin de votre domicile et vous vous demandez comment vendre votre maison au bon prix ? Dois-je liquider au prix bas pour la vendre le plus rapidement ou, au contraire, la vendre le plus cher que le prix du marché pour augmenter mon capital… au risque de ne jamais la vendre ? Selon votre situation, une de ces options peut être tentante. Pourtant, il est toujours conseillé de ventre son logement au prix courant pour la raison suivante : limiter le pouvoir de négociation de l’acquéreur. En effet, un prix juste vous fera gagner du temps de négociation. En outre, n’oubliez jamais que les potentiels acheteurs sont tout aussi informés que vous ; ils savent à quoi s’attendre pour un prix donné ce qui peut augmenter votre visibilité sur les sites d’annonces immobilières. Nous allons ici vous donner quelques astuces pour vendre votre bien à sa juste valeur.

La simulation en ligne

L’outil le plus connu et le plus rapide est la simulation en ligne. Vous devrez y définir les caractéristiques de votre logement ainsi que sa zone géographique. Cependant, il vous faudra être le plus objectif possible ! Car ce sera à vous de juger de l’état de votre bien. Les simulations en ligne ont l’avantage d’être gratuites et l’estimation vous sera envoyée par mail. Toutefois, cette méthode ne vous permettra pas de connaître le marché en profondeur. Les données sont essentiellement quantitatives et non qualitatives et ne refléteront donc que très grossièrement la valeur de votre bien. La simulation en ligne peut être un bon complément pour l’élaboration de votre étude de marché.

Faire son estimation soi-même

Cette méthode est plus longue mais possède l’avantage d’être économique. Vous allez devoir passer votre temps à éplucher les petites annonces en ligne dans votre zone géographique afin de trouver les biens immobiliers aux caractéristiques similaires pour situer le prix afin de vous faire une idée du prix de vente potentiel de votre maison. Dites-vous bien qu’il soit très peu probable de vendre votre bien au même prix que vous l’avez acheté. Vous risquez une perte en capital si vous avez acquis votre logement lors d’une bulle immobilière. De plus, vous devez vous détacher de tous vos souvenirs passés. On peut avoir une vision biaisée de la valeur de son propre bien. Soyez objectif, fouiné les annonces et demandez-vous : « si j’étais l’acquéreur, à quel prix j’achèterais cette maison ? ». N’oubliez pas de prendre en considération les travaux si ceux-ci sont nécessaires. Sachez toutefois que des travaux d’isolations dans votre maison peuvent la valoriser au minimum de 10 %. Pour plus de détails, cliquez sur le lien ici.

Faire appel à un conseiller immobilier

Vous ne disposez pas d’assez de temps pour estimer vous-même le prix de votre maison ? Faites appel à un conseiller professionnel du marché qui vous donnera le prix le plus juste de votre propriété. Le conseiller immobilier joue le rôle d’intermédiaire entre le vendeur et l’acquéreur d’une maison. Cela suppose des frais supplémentaires. En effet, les honoraires du conseiller immobilier sont de 5 à 10 % du prix de vente de votre maison. Néanmoins, que vous vendiez votre habitation vous-même en déposant des annonces ou par l’intermédiaire d’une agence, n’oubliez jamais que le prix final ne correspond jamais à ce que vous allez empocher. Certains frais sont obligatoires dont le dossier de diagnostic technique et si votre bien a été vendu plus cher que vous ne l’aviez acheté, vous serez également soumis à l’impôt sur les plus-values immobilières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *